VOTRE MISSION :

Mettre en place un dispositif de gestion de crise avec plusieurs outils

DURÉE 

2 jours

PRÉ-REQUIS

Aucun

POUR QUI

  • Dirigeant d’entreprise
  • Porte parole
  • Cadre dirigeant ou opérationnel en charge de la communication

PRIX

480 € HT


OBJECTIFS

  • Mettre en place un dispositif de gestion de crise.
  • Recruter et former les acteurs de la cellule de crise.
  • Établir une stratégie de communication pour faire face à la crise médiatique.
  • Intégrer les réseaux sociaux dans sa veille et sa stratégie de communication.
  • Développer sa capacité personnelle à communiquer avec efficacité en situation de crise.

PROGRAMME

  1. Anticiper la crise
  • Définir la crise, ses éléments déclencheurs, paramètres amplificateurs et régulateurs.
  • Gestion et communication de crise :
    • Quels outils ou quelles actions ?
    • Se repérer et identifier ses besoins.
  • Identifier les critères de vulnérabilité de sa structure.
  • Constituer ou valider sa cellule de crise.
    • Définir les rôles : coordinateur, porte-paroles, experts internes et externes.
  • Identifier les publics cibles, leurs attentes, besoins et réactions potentielles en situation de crise.
  • Bâtir une stratégie d’alliés.

2. Communiquer en situation de crise on line et off line

  • Mettre en œuvre une stratégie de riposte.
  • Préparer et ajuster ses messages médiatiques en situation de crise.
    • Décoder les publications sur les réseaux sociaux.
    • Répondre en temps « réel ».
  • Adopter des attitudes cohérentes et acceptables malgré l’impact émotionnel.
  • Combiner les outils on et off line :
    • Communiqué de presse, interview, point et conférence de presse, dark site, blog de crise, réseaux sociaux.
  • Ajuster sa stratégie de communication avec les différents acteurs internes et externes.
  • Gérer au plus près la communication interne : prises de position, relais managérial…

 

3.Analyser les effets de la crise, restaurer la confiance

  • Organiser un « retour d’expériences ».
  • Évaluer l’efficacité de la communication et mettre en place un plan de reconquête de l’opinion.
  • Assurer le retour « au calme » des équipes, déclusion et valorisation de la cellule de crise.
  • Prévoir les rebondissements et anniversaires : maintenir la vigilance.