Campus Pro : Entreprise de formation par l’alternance et la professionnalisation dans le Nord


LE BLOG DE CAMPUS PRO

Toutes les actualités de Campus Pro
Accompagnement
22 Juin 2020

55 entreprises sur 75 renoncent spontanément à une aide de 5000 ou 8000 euros !

/
Posted By

Rappel des faits, le jeudi 18 Juin, Elsa, en Bac Pro commerce et Thaïs, en CAP coiffure, deux candidates à l’alternance respectivement en BTS MCO et en BAC PRO COMMERCE se mettaient en recherche d’une entreprise pour un contrat d’apprentissage.

Encore peu expérimentées dans la recherche d’un emploi, elles étaient accompagnées d’Elisa LÊ, collaboratrice de Campus Pro.

Leur cible de prédilection, les magasins de vêtements et de prêt-à-porter à Dunkerque, Saint-Pol-sur-Mer, Coudekerque-Branche, Grande-Synthe, Bergues …

Pleines d’énergie, nullement découragées par les réponses négatives, elles ont ouvert la porte de 75 magasins. Ça c’est du shopping !

75 magasins cela voulait dire, le 18 juin 2020 en post-confinement se mettre du gel 75 fois sur les mains ! De quoi se les abimer un peu mais rien ne les a arrêtées.

Les objections sont multiples : plans de recrutement gelés, décisions du siège, pas dans la politique de recruter des alternants, pas le temps pour former quelqu’un, déjà un alternant… Toujours est-il que ces magasins semblent bouder l’offre de 5000 euros (apprenti de moins de 18 ans) et de 8000 euros (apprenti de plus de 18 ans) proposée par le gouvernement à partir du premier juillet.

Sur les 75 magasins :

  • 15 ont accepté la possibilité et ont pris les CV des candidates
  • 5 ont déjà des apprentis et n’ont pas d’autres besoins
  • 7 ont affirmé déjà avoir recruté des apprentis mais ne pas avoir de besoin pour cette année
  • les 48 autres magasins ont dit ne pas recruter des apprentis et souvent aucun stagiaire non plus (on a eu des réponses très fermes « on ne veut JAMAIS de stagiaires, ce sont juste des contraintes etc »). Il y a du vécu !

Mais elles ne s’avouent pas vaincues. Les réponses positives leur parviendront peut-être plus tard ! Un magasin qui avait répondu négativement au départ a finalement téléphoné le midi même pour demander un entretien avec les deux futures apprenties.

Démarcher les entreprises avec ces candidates est une vraie innovation. Ce test a été réalisé avec deux personnes dont la motivation et les qualités nous ont touchés. Alors on s’est donné la peine, et on a voulu voir.  

Mais que c’est difficile de trouver un contrat d’apprentissage pour le candidat lambda !