Campus Pro : Centres de professionnalisation par l'alternance dans le Nord


Les modes de financement

Afin de vous accompagner dans votre démarche et la constitution du dossier administratif, nos Chargés de Relations Candidats vous proposent un entretien individuel avec visite des locaux et des ateliers, rencontre avec les formateurs et les stagiaires. L’entretien individuel permet également la confirmation du parcours de formation et du projet professionnel.

 

Le CIF (Congé Individuel de Formation)

Le Congé Individuel de Formation permet à toute personne qui travaille de suivre un cursus de formation pour se qualifier ou se reconvertir en lien avec son projet professionnel. Le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté d’au moins 24 mois (ou 36 mois s’il est salarié d’une entreprise artisanale de moins de 10 salariés), consécutifs ou non, en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise actuelle. Le salarié en CDD doit justifier d’au moins 24 mois en qualité de salarié dans les 5 dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.

Les intérimaires peuvent bénéficier d’un CIF Intérimaire s’ils justifient de 1600 heures de travail temporaire dans les 18 derniers mois dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire qui signe l’autorisation d’absence.

 

Le CPF (Compte Personnel de Formation)

Le compte personnel de formation est destiné à toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment de leur statut. Le CPF est personnel et individuel, il suit la personne tout au long de son parcours jusqu’à son départ à la retraite. Les heures du compte personnel de formation permettent de financer tout ou partie de la formation choisie ; d’autres dispositifs peuvent venir cofinancer le CPF (salariés : périodes de professionnalisation ou plan de formation de l’entreprise, CIF ou VAE, Demandeurs d’emploi : formations financées par la Région ou Pôle Emploi).

Les formations éligibles au CPF devront être obligatoirement qualifiantes ou permettre d’acquérir un socle de connaissances et de compétences, ou être répertoriées dans les listes élaborées par les branches professionnelles et les partenaires sociaux.

 

Le CSP (Contrat de Sécurisation Professionnelle) pour les personnes ayant subi un licenciement économique

Suite à un licenciement économique et selon conditions d’ancienneté, un personne peut entrer dans le dispositif du CSP, en étant suivie par un cabinet de reclassement ou Pôle Emploi, et bénéficier sous certaines conditions d’actions de formation prise en charge financièrement par l’OPCA* dont dépend l’ancien employeur.

 

Le plan de formation

Tout salarié d’une entreprise peut demander à son employeur de suivre une formation prévue dans le plan de formation. La demande doit être faite par écrit ou oral. L’employeur doit donner son accord pour que le salarié puisse bénéficier de la formation.

 

L’autofinancement

Il est aussi envisageable de financer soi-même sa formation. N’hésitez pas à nous consulter.

 

 

*organisme paritaire collecteur agréé (par l’État) : structure associative à gestion paritaire qui collecte les contributions financières des entreprises qui relèvent de son champ d’application dans le cadre du financement de la formation professionnelle continue des salariés des entreprises de droit privé